Sourate 34 : SABA

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Louange à Allah à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Et louange à Lui dans l’au-delà. Et c’est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur.

2. Il sait qui pénètre en terre et qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y remonte. Et c’est Lui le Miséricordieux, le Pardonneur.

3. Ceux qui ne croient pas disent : “L’Heure de nous viendra pas” . Dis : “Par mon Seigneur ! Très certainement, elle vous viendra. [Mon Seigneur] le Connaisseur de l’Inconnaissable. Rien ne Lui échappe fût-il du poids d’un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n’existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite.

4. afin qu’Il récompense ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres. Pour ceux-ci, il y aura un pardon et un don généreux.

9. Ne voient-ils donc pas ce qu’il y a comme ciel et comme terre devant et derrière eux ? Si Nous voulions, Nous ferions au la terre les engloutisse, ou que des morceaux du ciel tombent sur eux. Il y a en cela une preuve pour tout serviteur repentant.

10. Nous avons certes accordé une grâce à David de notre part. Ô montagnes et oiseaux, répétez avec lui (les louanges d’Allah). Et pour lui, Nous avons amolli le fer.

12. Et à Salomon (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et pour lui nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d’entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter le châtiment de la fournaise.

15. Il y avait assurément, pour la tribu de Saba un Signe dans leurs habitats; deux jardin, l’un à droit et l’autre à gauche. “Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez Lui reconnaissants : une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur”.

16. Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l’inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers.

22. Dis : “Invoquez ceux qu’en dehors d’Allah vous prétendez [être des divinités]. Ils ne possèdent même pas le poids d’un atome, ni dans les cieux ni sur la terre. Ils n’ont jamais été associés à leur création et Il n’a personne parmi eux pour Le soutenir”.

24. Dis : “Qui vous nourrit du ciel et de la terre ? ” Dis : “Allah. C’est nous ou bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un égarement manifeste”.

25. Dis : “Vous ne serez pas interrogés sur les crimes que nous avons commis, et nous ne serons pas interrogés sur ce que vous faites”.