Sourate 38 : SAD (SAD)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

10. Ou bien ont-ils le royaume des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux ? Eh bien, qu’ils y montent par n’importe quel moyen !

18. Nous soumîmes les montagnes à glorifier Allah, soir et matin, en sa compagnie,

19. de même que les oiseaux assemblés en masse, tous ne faisant qu’obéir à lui [Allah].

23. Celui-ci est mon frère : il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n’ai qu’une brebis. Il m’a dit : “Confie-la-moi”; et dans la conversation; il a beaucoup fait pression sur moi”.

24. Il [David] dit : “Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis”. Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres – cependant ils sont bien rares. – Et David pensa alors que Nous l’avions mis à l’épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit.

26. “Ô David, Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t’égarera du sentir d’Allah”. Car ceux qui s’égarent du sentir d’Allah auront un dur châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes.

27. Nous n’avons pas créé le ciel et la terre et ce qui existe entre eux en vain. C’est ce que pensent ceux qui ont mécru. Malheur à ceux qui ont mécru pour le feu [qui les attend] !

28. Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres comme ceux qui commettent du désordre sur terre ? ou traiterons-Nous les pieux comme les pervers ?

31. Quand un après-midi, on lui présenta de magnifiques chevaux de course,

32. il dit : “Oui, je me suis complu à aimer les biens (de ce monde) au point [d’oublier] le rappel de mon Seigneur jusqu’à ce que [le soleil] se soit caché derrière son voile.

36. Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait.

42. Frappe [la terre] de ton pied : voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire.

49. Cela est un rappel. C’est aux pieux qu’appartient, en vérité, la meilleure retraite,

50. Les Jardins d’Eden, aux portes ouvertes pour eux,

51. où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons.

65. Dis : “Je ne suis qu’un avertisseur. Point de divinité à part Allah, l’Unique, le Dominateur Suprême,

66. Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Puissant, le Grand Pardonneur”.

67. Dis : “Ceci (le Coran) est une grande nouvelle,

68. mais vous vous en détournez.

71. Quand ton Seigneur dit aux Anges : “Je vais créer d’argile un être humain.

72. Quand Je l’aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés”.

73. Alors tous les Anges se prosternèrent,

74. à l’exception d’Iblis qui s’enfla d’orgueil et fut du nombre des infidèles.

75. (Allah) lui dit : “ô Iblis, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains ? T’enfles-tu d’orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés ? ”

76. “Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m’as créé de feu et tu l’as créé d’argile”.

87. Ceci [le Coran] n’est qu’un rappel à l’univers.

88. Et certainement vous en aurez des nouvelles bientôt ! ”.

Publicités