Du gaspillage

L’utilisation de l’eau recyclée : approche islamique

lundi 28 octobre 2002

Question

Quelle est la position de l’Islam sur le recyclage des eaux. Dans de nombreux pays, les eaux usées sont maintenant recyclées. Elles sont utilisées principalement pour des applications liées à l’agriculture et à l’industrie, mais sont-elles considérées comme pures d’un point de vue rituel ?

Réponse du Docteur Muzammil Siddîqi

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. Louanges à Dieu, et paix et bénédiction sur Son Messager.

Tout d’abord, il est à noter que l’Islam est une religion de pureté. Il ordonne aux Musulmans de prêter attention à la pureté et à la beauté de leurs apparences autant qu’à la pureté de leurs actions. Il les exhorte à purifier leurs coeurs de l’envie et de la rancune et à ne pas faire étalage de leurs actions. Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — nous a appris que Dieu aime ceux qui sont purs et propres, ceux qui se tiennent éloignés de la saleté et du péché. Dieu Tout-Puissant a dit : « Dieu aime ceux qui sont enclins au repentir et à la purification. » (Sourate 2, La Vache, Al-Baqarah, verset 222)

Pour revenir à votre question, l’éminent savant musulman, Dr Muzammil H. Siddîqî, ancien président de la Société Islamique d’Amérique du Nord, déclare :

« Avant de répondre à votre question, laissez moi dire quelques mots sur la préoccupation islamique vis-à-vis de la préservation de l’eau. L’eau est une ressource très précieuse pour la vie et un grand don venant de Dieu. Le Coran mentionne l’eau soixante-trois fois. Ainsi, Dieu dit : « A partir de l’eau Nous avons constitué toute chose vivante. » (Sourate 21, Les Prophètes, Al-Anbiyâ’, verset 30). Dieu Tout-Puissant nous dit également qu’Il a donné l’eau à toute ses créatures vivantes : « Et informe-les que l’eau sera en partage entre eux. » (Sourate 54, la Lune, Al-Qamar, verset 28). L’eau doit être utilisée de manière mesurée et ne doit pas être polluée ni gaspillée.

Il y a de nombreuses traditions prophétiques interdisant la gaspillage de l’eau. Par exemple, l’Imâm Ibn Mâjah rapporte qu’une personne faisait ses ablutions en utilisant trop d’eau. En le voyant, le Prophète — paix et bénédiction sur lui — dit : « Pourquoi ce gaspillage ? » L’homme dit : « Peut-il y avoir gaspillage dans les ablutions aussi, Ô Messager de Dieu ? » Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — répondit : « Oui, même si tu es au bord d’un fleuve. »

Malheureusement, ces ressources précieuses connaissent un gaspillage important. Il en résulte une pénurie d’eau à travers le monde. Les pays se combattent même les uns les autres pour essayer de contrôler les ressources en eau de leurs voisins. Partout, en ce moment, des discussions se tiennent sur la préservation de l’eau. Nous devons utiliser l’eau avec sagesse, et nous devons sauver cette ressource et la maintenir pure et propre autant que possible.

Le recyclage est une méthode de nettoyage et de préservation de l’eau. Il est utilisé dans beaucoup de pays musulmans. Cela doit être encouragé. Certains juristes et savants musulmans se sont penchés sur cette question et en ont débattu. Nous avons grandement besoin d’en discuter en de plus amples détails, et des règles et des règlements doivent être pris à la lumière de la législation islamique (Sharî`ah) et des sciences modernes. Nous, en tant que Musulmans, devons être au devant de cette étude.

Brièvement, je peux affirmer que la règle de base, d’après la législation islamique en ce qui concerne l’eau, est qu’elle est considérée pure par nature tant que son goût, sa couleur et son odeur n’ont pas été altérés. La nature se recycle aussi par elle-même. Dieu a établi des lois dans la nature par lesquelles elle s’auto-restaure. Certaines méthodes de recyclage sont semblables aux méthodes naturelles, mais sont plus rapides. Si une méthode de recyclage restaure le goût, la couleur et l’odeur d’une eau impropre à son niveau originel, alors elle sera pure à nouveau. Elle pourra ainsi être utilisée pour laver les vêtements, pour faire les ablutions et même être bue si elle est propre à la consommation. En effet, il faut garder à l’esprit que parfois l’eau peut avoir une apparence et une odeur normale tout en étant très malsaine, voire mortelle. Une telle eau ne doit pas être utilisée, non pas parce qu’elle est impure mais parcequ’elle est insalubre et dangereuse. »

Et Dieu est le plus Savant.

L’utilisation de l’eau recyclée : approche islamique

lundi 28 octobre 2002

Question

Quelle est la position de l’Islam sur le recyclage des eaux. Dans de nombreux pays, les eaux usées sont maintenant recyclées. Elles sont utilisées principalement pour des applications liées à l’agriculture et à l’industrie, mais sont-elles considérées comme pures d’un point de vue rituel ?

Réponse du Docteur Muzammil Siddîqi

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. Louanges à Dieu, et paix et bénédiction sur Son Messager.

Tout d’abord, il est à noter que l’Islam est une religion de pureté. Il ordonne aux Musulmans de prêter attention à la pureté et à la beauté de leurs apparences autant qu’à la pureté de leurs actions. Il les exhorte à purifier leurs coeurs de l’envie et de la rancune et à ne pas faire étalage de leurs actions. Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — nous a appris que Dieu aime ceux qui sont purs et propres, ceux qui se tiennent éloignés de la saleté et du péché. Dieu Tout-Puissant a dit : « Dieu aime ceux qui sont enclins au repentir et à la purification. » (Sourate 2, La Vache, Al-Baqarah, verset 222)

Pour revenir à votre question, l’éminent savant musulman, Dr Muzammil H. Siddîqî, ancien président de la Société Islamique d’Amérique du Nord, déclare :

« Avant de répondre à votre question, laissez moi dire quelques mots sur la préoccupation islamique vis-à-vis de la préservation de l’eau. L’eau est une ressource très précieuse pour la vie et un grand don venant de Dieu. Le Coran mentionne l’eau soixante-trois fois. Ainsi, Dieu dit : « A partir de l’eau Nous avons constitué toute chose vivante. » (Sourate 21, Les Prophètes, Al-Anbiyâ’, verset 30). Dieu Tout-Puissant nous dit également qu’Il a donné l’eau à toute ses créatures vivantes : « Et informe-les que l’eau sera en partage entre eux. » (Sourate 54, la Lune, Al-Qamar, verset 28). L’eau doit être utilisée de manière mesurée et ne doit pas être polluée ni gaspillée.

Il y a de nombreuses traditions prophétiques interdisant la gaspillage de l’eau. Par exemple, l’Imâm Ibn Mâjah rapporte qu’une personne faisait ses ablutions en utilisant trop d’eau. En le voyant, le Prophète — paix et bénédiction sur lui — dit : « Pourquoi ce gaspillage ? » L’homme dit : « Peut-il y avoir gaspillage dans les ablutions aussi, Ô Messager de Dieu ? » Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — répondit : « Oui, même si tu es au bord d’un fleuve. »

Malheureusement, ces ressources précieuses connaissent un gaspillage important. Il en résulte une pénurie d’eau à travers le monde. Les pays se combattent même les uns les autres pour essayer de contrôler les ressources en eau de leurs voisins. Partout, en ce moment, des discussions se tiennent sur la préservation de l’eau. Nous devons utiliser l’eau avec sagesse, et nous devons sauver cette ressource et la maintenir pure et propre autant que possible.

Le recyclage est une méthode de nettoyage et de préservation de l’eau. Il est utilisé dans beaucoup de pays musulmans. Cela doit être encouragé. Certains juristes et savants musulmans se sont penchés sur cette question et en ont débattu. Nous avons grandement besoin d’en discuter en de plus amples détails, et des règles et des règlements doivent être pris à la lumière de la législation islamique (Sharî`ah) et des sciences modernes. Nous, en tant que Musulmans, devons être au devant de cette étude.

Brièvement, je peux affirmer que la règle de base, d’après la législation islamique en ce qui concerne l’eau, est qu’elle est considérée pure par nature tant que son goût, sa couleur et son odeur n’ont pas été altérés. La nature se recycle aussi par elle-même. Dieu a établi des lois dans la nature par lesquelles elle s’auto-restaure. Certaines méthodes de recyclage sont semblables aux méthodes naturelles, mais sont plus rapides. Si une méthode de recyclage restaure le goût, la couleur et l’odeur d’une eau impropre à son niveau originel, alors elle sera pure à nouveau. Elle pourra ainsi être utilisée pour laver les vêtements, pour faire les ablutions et même être bue si elle est propre à la consommation. En effet, il faut garder à l’esprit que parfois l’eau peut avoir une apparence et une odeur normale tout en étant très malsaine, voire mortelle. Une telle eau ne doit pas être utilisée, non pas parce qu’elle est impure mais parcequ’elle est insalubre et dangereuse. »

Et Dieu est le plus Savant.

SOURCE : http://www.islamophile.org/spip/article484.html